Breaking Character

 

Breaking Character (Windows)
Pierrec

 

Voici le petit jeu que j’ai fait pour le One Game A Month challenge du mois de Mars (thème : Rogue-like).

Il ne s’agit pas du tout de ce que j’avais en tête au départ, mais je suis tout de même content d’en être venu à bout.

Au final, je ne sais pas vraiment quoi en penser. A vous de me dire.

6 commentaires sur “Breaking Character

  1. Sakutei dit :

    Hé hé hé, c’est franchement bon !
    J’ai commencé à comprendre le twist à un moment donné (je ne sais plus où, vu qu’il fallait aussi que je mémorise l’avancée de mon patchwork de personnage au sein de ce catalogue de plus en plus foutraque et alléchant) et c’est excellent :D.

    Il y a ce côté vraiment bien vu de la création de personnage à la D&D où l’on en finit jamais de sélectionner des micros-détails concernant la couleur des poils de cul, détails que l’on sait parfaitement inutiles mais qui conduiraient, selon certains hard-core gamers bien documentés, à une clé pour ouvrir le donjon secret après 7h45 de jeu, ou alors à un flirt unique avec un PNJ rencontré au hasard d’une débandade dans le désert radioactif.

    Bref de ce point de vue, je dois dire que Breaking Character me parle forcément :].

    Et puis surtout, il y a ce côté fun, irrésistiblement fun ! Wizzz !

    Sans parler du terriiiiiible choix final qui ventile « Don’t take it personnaly babe it just ain’t your story » en pyrogravant ce décret brutal dans les tables de la loi des Rogue-like : TAKE IT PERSONNALY MODAFUCKE’ !

    Vraiment bien vu 🙂
    Beau boulot Pierrec !

    edit : Ah et aussi : Noble mais chétive naine érudite barbare neutre bonne avec une bouteille de vodka, un totem T-Rex vénérant la déesse de la beuverie et préférant l’encoffrage en guise de sépulture. Je crois que j’en ai oublié en route… mais c’est déjà pas mal ! Je crois que je vais garder l’idée pour une personnage 😀

  2. Charles de Goal dit :

    Je crois que j’ai deviné dès le début que les choix étaient bidons et que le jeu serait ailleurs. J’ai beaucoup aimé les descriptions des choix, ceci dit. Par contre j’ai trouvé les séquences avec la copine stéréotypées et téléguidées : elles sont là pour le contrepoint mais il n’y a aucune interaction, et les personnages n’ont aucune présence.

    En général j’aime tes jeux quand il y a de vrais morceaux d’humain dedans, et là ça manque.

  3. admin dit :

    Merci à tous les deux
    @Sakutei : Maintenant je regrette de ne pas avoir instauré un système pour voir les personnages des gens ^^
    @Charles : Je suis complètement d’accord avec toi pour le côté humain. En fait, ces séquences ne devaient même pas apparaître à la base, ce devait être un simple succession d’étapes de création, mais comme je n’en n’avais pas assez pour que ce devienne vraiment drôle (comme j’avais prévu) j’ai rajouté ces séquences et cette fin au dernier moment. Peut-être pas ma meilleure idée :/

  4. ATH dit :

    Je suis peut-être public facile, mais j’interviens pour préciser que les séquences avec notre moitié m’ont paru un juste contrepoids. J’ai même trouvé ça touchant, si si ! Elles font définitivement de Breaking Character un jeu entier… Et le choix final est fort sympathique.

    Well done !

  5. cendrieR dit :

    Pleins de petits détails amusants, très sympa à jouer (et pas trop long).
    Ce qui me dérange : l’invisibilité du curseur lors de phases de choix pendant les dialogues ; et le peu d’impact des choix de création du personnage sur les dialogues (mais faire ça doit nécessiter beaucoup de temps).
    My 2 cents 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *