Pathways

Pathways (Windows)
Terry Cavanagh

Il s’agit de la vie de ce garçon brun, que vous devez écrire, sachant que chaque chemin que vous emprunterez aura de lourdes conséquence sur son destin, mais surtout sur son identité même. Est-il preux chevalier, jeune appelé pour l’armée, chômeur rempli de dettes? En avançant sur les chemins, vous construirez son présent, son futur, mais aussi son passé, et distribuerez les rôles de sa vie aux protagonistes qui l’entourent. Cette femme blonde qui s’ « inquiète quand vous êtes dehors », sera tour à tour mère, épouse, amante…Mais le choix ne tient pas à vous, vous ne pouvez que voir votre vie défiler sur les chemins que vous aurez arbitrairement choisis. Jamais vous ne pourrez revenir en arrière, même sous les supplications, même sous les menaces.

 

Une seule constante : Cette femme brune, sage et quelque peu dépressive qui ne demande qu’un peu de votre temps, pour parler, s’épancher et qui vous attend là, immuable, à la sortie de chez vous, à chacune de vos incarnations. Aurait-elle seulement le béguin? Est-elle détentrice d’une sagesse qui pourrait vous éclairer? Vous n’en saurez rien, vous n’avez pas le temps de vous arrêter, la vie, votre chemin doit continuer.

 

Il existe sept fins à ce jeu, pas de fins brutes, posant un point final à votre histoire, mais un simple fade away qui vous reconduit à votre point de départ. Les vies que vous vous êtes écrites ne s’arrêtent pas, elle continuent sans vous, ne laissant dans votre bouche qu’un goût amer, car aucune d’elle ne semble frôler le bonheur recherché.

 

Enfin, une huitième fin s’ajoute lorsque les précédentes ont toutes été découvertes. Une fin qui soulève plus de questions qu’elle n’apporte de réponses.

2 commentaires sur “Pathways

  1. Pnume dit :

    Décidément j’adore les jeux en pixel-art…
    On arrive bien plus facilement à transposer ses propres sentiments/idées au travers de ces jeux, je trouve.

  2. admin dit :

    c’est le cas en effet.
    Il est plus facile de s’y identifier.
    Tout comme on s’identifiera plus facilement en bande dessinée à un dessin stylysé car une représentation plus réaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *