Save The Miner!

Save The Miner! (Browser)
AClockWorkLemon


Vu par Mathieu de JeuxIndés

 

Un parmi 600… De toutes les entrées de la Ludum Dare 21, c’est sur ce jeu que s’est porté mon dévolu et ce n’est probablement pas un hasard !

On y joue le rôle d’un drone dans un souterrain qui doit apporter à un mineur perdu une réserve d’oxygène, afin qu’il ne meure pas d’étouffement au fond de la mine. Le mineur ayant l’intelligence de ne pas bouger et étant, de surcroît, équipé d’une balise, vous pouvez vous orienter grâce au signal qu’il émet dont la puissance vous indique la proximité du pauvre hère.
Le gameplay est assez basique, et la réalisation, très correcte, sert bien son propos. Comme le confie l’auteur, il a passé quasi tout son temps sur l’algorithme de modélisation de l’éclairage. Et c’est tant mieux, cet éclairage qui ne révèle qu’une faible partie de la mine ajoute à la sensation d’être perdu et accroît la tension ressentie.

Le traitement du thème de la Ludum Dare 21, Escape (que l’on pourrait traduire par “s’échapper”), est intéressant dans Save the Miner : personne ne s’échappe vraiment de quoi que ce soit, un drone (sujet d’actualité qui plus est) doit juste aller secourir quelqu’un, mais à aucun moment ce mineur ne sort de la mine ! Le message que l’on obtient en cas de succès indique juste que le mineur est soulagé, qu’il va enfin pouvoir reprendre son travail. Il est donc enfermé dans tous les sens du terme : il est sous terre et la seule raison, dans ce jeu en tout cas, qui pourrait le faire remonter (le manque d’oxygène) est “résolue” par notre intervention. C’est finalement une mission qui est presque l’antithèse de l’échappement qui est mise en scène ici : l’aliénation de l’homme par la machine. La seule chance pour ce mineur de s’échapper est finalement la mort par suffocation, au fond de sa mine, perspective peu réjouissante…

Finalement, la profondeur de ce jeu n’est pas uniquement liée à son environnement souterrain, il aborde le thème d’une façon peu conventionnelle mais intéressante et en profite pour nous dépeindre un avenir peu encourageant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *