BATHOS

BATHOS (Browser)
Johan Peitz

 

479.

C’est le nombre de jeux créés à l’occasion de la 21 édition de la Ludum Dare (dont le mien). Comme l’a fait si bien remarquer @Sol_HSA sur Twitter, la Nintendo 64 par exemple, ne comportait que 387 jeux.

Je rappelle le principe de cette compétition : créer seul un jeu à partir d’un thème donné (ici : Escape) en moins de 48 heures. Cela signifie qu’en affichant cette page, c’est potentiellement 18576 heures de boulot que vous avez sous les yeux. Cela signifie aussi que les prochaines semaines vont être chargées en jeux originaux sur l’Oujevipo.

 

Alors autant commencer tout de suite par le tout premier jeu qui m’a été donné d’essayer : BATHOS. Un jeu drôle, intelligent et original. Soit j’ai eu de la chance, soit cette compétition s’annonce vraiment exceptionnelle.

BATHOS est un tout petit jeu, restriction de 48heures oblige. Et comme beaucoup de jeux de ce format, il repose un peu sur la surprise. Je ne compte pas spoiler, mais au cas où, allez donc y jeter un œil maintenant.

 

 

 

Si la musique et le joli pixel-art de BATHOS sont à saluer, c’est surtout son concept qui m’a enthousiasmé. Enfermé dans une cellule peu avenante, vous devez trouver la clef (the key, comme ils disent en anglais) qui vous permettra d’ouvrir la porte et de vous échapper. D’accord…ça n’a pas l’air si original dit comme ça…mais dès que les clefs commencent à tomber du plafond par dizaines, on finit par comprendre que quelqu’un se moque de nous.

 

Ce thème d’évasion et cette profusion d’objets quasi identiques m’a fait penser à Less Than Tree de ben Chandler qui accumulait quand à lui les couteaux. Mais si tous les couteaux de celui-ci avaient leur utilité pour s’échapper, il n’y a dans Bathos qu’une seule clef qui vous rendra la liberté. La trouver réclamera de la patience, de l’acharnement, mais aussi une bonne dose de jugeote. Il n’y a pas à dire, Bathos colle parfaitement au thème.

 

Allez, je n’en dis pas plus et je vous laisse trouver tout seuls. Vous verrez, vous vous sentirez super malins après (ou super idiots, si vous y passez plus de 20 minutes).

9 commentaires sur “BATHOS

  1. dit :

    J’ai passé une partie du weekend à me gausser des types qui allaient choisir la facilité en proposant un jeu qui se compléterait de cette manière ( Meedoc confirmera ), et pourtant je suis tombé comme un bleu dans le panneau, happé par la légère scénarisation, l’ambiance graphique et les animations, qui donnent véritablement envie d’essayer toutes les clés…

    Comme quoi. Bien fait pour ma tronche.

    Edit : Oh, et le nombre de jeux a dépassé les 500, avec les retards d’upload dus aux problèmes du site. Hooray !

  2. dit :

    Hé hé excellent.

    Même en flairant l’entourloupe, il m’aura fallut dix minutes pour en venir à bout x).
    Et même en comprenant l’entourloupe, encore quelques minutes pour « oser ».

    Ton article m’a quand même mis une grosse puce à l’oreille uh uh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *