Prime Minister’s Questions : The Game

Prime Minister’s Questions : The Game (Windows)
Pixel Politics

 

Voilà un sujet encore bien peu exploré : Le jeu vidéo et la politique. Pixel Politics avait déjà bien ouvert la voie sur son tumblr avec des dessins d’actualités politiques dans un style 8bit, il va désormais plus loin avec un véritable jeu : Prime Minister’s Questions : The Game.

Le jeu a été réalisé sous Adventure Game Studio, on est donc en mesure de penser qu’il s’agit d’un jeu d’aventure point and click. En fait, ce n’est pas exactement le cas, même si ce jeu tire sans aucun doute son inspiration d’une célèbre série de point and click : La série Monkey Island, et en particulier ses joutes verbales.

Le jeu se présente plutôt comme un Jap-RPG à la pokémon : Chacun des personnages dispose d’une jauge de vie, et le joueur doit choisir une attaque ou contre-attaque parmi une liste donnée. La politique entre en scène quand ces personnages s’avèrent être Ed Milliband, le leader du parti travailliste du Royaume-Uni, ainsi que le premier ministre, supposément David Cameron, aussi leader du parti conservateur.

 

 

 

Le gameplay se base sur une bien étrange coutume de nos amis grands-bretons : La séance de questions au premier ministre. Un rendez-vous hebdomadaire durant lequel le premier ministre répond aux questions des membres du parlement. Cette séance est ici tournée en dérision : Les questions-réponses s’apparentent à un match entre le premier ministre et l’opposition. Vous êtes le premier ministre, chacune de vos réponses satisfaisantes infligera des dégâts à Ed Milliband, tandis que chaque réponse à côté de la plaque vous blessera vous même. Vous disposez aussi de quelques attaques spéciales : blâmer le gouvernement précédent, invoquer l’intérêt national, ou encore la « flasman routine » qui semble être une référence à une réelle séance de questions.

 

J’ai pour ma part apprécié l’inventivité du jeu, mais suis, il faut l’avouer, resté assez insensible à son humour en premier lieu. Il faut dire que même en lisant l’anglais, Prime Minister’s Questions : The Game reste assez hermétique pour qui n’aurait pas de culture politique britannique. D’une part, à part dans de rares cas, je n’étais jamais certain de la bonne réponse à donner, d’autre part, cette mise en scène loufoque avec ces députés qui crient des encouragements et ce juge au milieu qui donne des coups de marteau sur la table me paraissaient compromettre l’aspect politique du jeu. J’aurais sans doute préféré quelque chose de plus réaliste.

Curieux, je me suis alors mis à la recherche d’une vidéo de ces séances de questions au premier ministre, et j’ai notamment trouvé celle-ci, du 6 Juillet, qui oppose justement Ed Milliband à David Cameron. Et là : Le choc! Tout est absolument vrai! Le jeu ne tourne pas en dérision ces séances, il les illustre juste parfaitement! Les emphases, les cris, les accusations, le juge (qui n’en est sans doute pas un)…on dirait d’ailleurs que c’est de cette vidéo dont sont tirées les voix du jeu…mais peut-être toutes ces séances sont-elles identiques.

Quand on voit des choses pareilles, on se dit qu’un député britannique qui viendrait faire un tour à l’assemblée nationale française s’y ennuierait autant qu’une chanteuse de gospel dans une église catholique.

 

Après ce constat, que penser de ce jeu ? Eh bien…je me demande toujours où est l’humour, compte tenu du fait que le jeu ne tourne finalement rien en dérision, et qu’il ne fait que montrer les choses telles qu’elles sont. Peut-être que c’est ça en fait, l’humour anglais : savoir rire de ce qui est d’ores et déjà risible, sans en faire des tonnes comme dans nos guignols de l’info.

Globalement, je salue donc bien bas cette initiative de jeu politique, qui m’a peu touché seulement parce que je n’en étais pas la cible. Et j’espère voir bientôt d’autres productions de ce genre : Et des jeux politiques, et des utilisations originales du logiciel AGS (Mais qu’on ne me fasse plus jamais incarner un premier ministre!).

8 commentaires sur “Prime Minister’s Questions : The Game

  1. admin dit :

    Tu m’as eu… 😛
    Excellent jeu en effet, enfin…éteindre des feux, sauver des gens, éteindre des feux, sauver des gens…c’est très vite répétitif, tu ne trouves pas ? 😉

  2. flap dit :

    Ben, c’est malheureusement souvent le problème avec les jeux expérimentaux : comment renouveler sans cesse et exploiter au mieux le concept de base ?

  3. Fringale dit :

    Déçu. Le pixel art et l’idée de base étaient vraiment attirants, mais au final le gameplay est très limité. Je me suis mangé des KO méchants en n’infligeant que peu de dégats… jusqu’à ce que je comprenne que le jeu était entièrement déterministe : il suffit de choisir sur les quatre réponses proposées celle correspondant au thème de la question (éducation & écoles, frais d’université, hôpitaux/NHS, leadership, UE, etc.) pour gagner à coup sûr.

    Merci en tout cas pour la découverte de la séance de questions, je ne connaissais pas non plus, et c’est pour le moins… instructif. : p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *