Hero Test

Hero Test (Browser, Windows, Mac)
Steve Gargolinski

 

Avez-vous déjà eu l’impression qu’un jeu se fout complètement de votre gueule ? Oui ?

Alors essayez donc Hero Test, pour une fois, il ne s’agira pas pas que d’une impression.

 

Hero Test est un jeu réalisé en 48h pour la Mini Ludum Dare 25, dont le thème était « Le pire jeu que vous n’ayez jamais fait. ». Lors de cette compétition, de nombreux auteurs ont présenté des jeux aux gameplays navrants, aux graphismes hideux, aux sons à vriller le cerveau…Il semble que pour eux, les mots «  le pire jeu » aient été pris dans le sens de : le plus mauvais jeu, le moins réussi.

Steve Gargolinski a volontairement compris de travers, et « le pire jeu » devient pour lui : le plus mauvais, le moins gentil.

Un jeu sur les mots qui nous apporte, à nous joueurs, beaucoup de satisfaction.

 

 

Je vais le cracher tout de suite, car je me dis que c’est peut-être cette seule phrase qui vous poussera à essayer Hero Test : Je n’ai pas autant ri devant un jeu depuis Syobon Action (Juillet 2010 donc…).

Curieusement, c’est exactement le même rire, le rire de celui qui vient de reproduire en live le gag de la peau de banane, le rire de celui qui, en terrasse, se fait chier dessus par un pigeon et qui, justement…préfère en rire.

 

Pas de coïncidence, Hero Test tire grossièrement les mêmes ficelles : celles de la farce. Hero Test est un coussin-péteur, un verre bâveur, un bonbon au poivre, une boule puante…avec un gameplay de plateformer 3D à la première personne. D’après son auteur, il s’agit d’un tout nouveau genre, et le nom est assez beau pour l’accepter tel quel : Le Robo-Asshole.

 

Hero Test tient évidemment beaucoup de Portal. Non pas de son gameplay, mais de ses graphismes lisses et épurés, et surtout de la voix robotique de l’Intelligence Artificielle qui vous veut du mal. Aussi, soit-dit en passant, Hero Test doit impérativement se jouer avec le son, et une certaine compréhension de la langue anglaise.

 

Je ne crois pas beaucoup spoiler le jeu en vous disant que cette Intelligence Artificielle va vous rendre fou. Cette manie déjà, qu’elle a de vous immobiliser à chaque fois qu’elle ouvre la bouche, est en soi une vraie plaie. Mais les tests successifs qu’elle vous fera subir sont pires encore.

Il y a donc deux façons de jouer à Hero Test. La première consiste à tout prendre à la plaisanterie, à accepter de tomber dans tous les pièges qu’on vous aura tendu. C’est la plus facile, mais il y a fort à croire qu’elle vous conduira à un funeste destin.

La deuxième façon offre beaucoup plus de challenge. Il s’agit de feinter la machine. Prévoir le moindre de ses coups tordus et agir en conséquence. Déployer toute son intelligence à trouver une faille dans le programme : Bloquer la porte avec un bloc rose, les empiler de manière absurde pour se faire recaler pour instabilité mentale, se cacher dans un coin sombre et attendre qu’on vienne nous chercher.

 

Mais il y a fort à croire que celle ci aussi vous conduise à un funeste destin.

4 commentaires sur “Hero Test

  1. Pnume dit :

    Fan de Portal, je ne peux qu’adorer le concept. 😀

    Le jeu reste tout de même sacrément buggué, je fais disparaître les blocs dans les murs et je suis déjà tombé plusieurs fois à travers le sol…

  2. Pnume dit :

    Wow, a message from the creator !

    Well, not too many but a main one : blocks can pass through walls, doors, etc.

    And I passed through the floor in the room where you have to throw (or try…) blocks on the switch.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *