Forever Samurai

Forever Samurai (Browser)
Evan Miller

Quoi de plus chiant mais aussi de plus enthousiasmant qu’un samurai?

On ne compte pas les nombreuses oeuvres ratées prenant pour thème ce guerrier exotique.

Mais…Ghost Dog..Les contes du septième souffle…Samurai Shamploo…

Il y a le bon et le mauvais samurai : le bon samurai est un guerrier japonais au sabre éfilé et au code de l’honneur très strict. Le mauvais samurai est un guerrier japonais au sabre éfilé et au code de l’honneur très strict…mais c’est un mauvais samurai.

La différence finalement ne vient pas de lui, mais de ce qu’il y autour. Sans environnement pour le mettre en valeur, le samurai n’est qu’un épéiste en jupette et à chignon.

Mais donnez lui un décor à sa hauteur, et le samurai retrouve toute sa splendeur.

 

Un exemple : Forever Samurai.

Ce jeu ne présente rien de très original dans son gameplay (sorte de plateformer hack and slash) ni dans ses thèmes (samurai donc…) et pourtant, il dégage une fraîche brise de nouveauté. C’est comme si ce sous-genre, réduit et modeste, avait trouvé son mètre étalon.

Forever Samurai se distingue par son graphisme, ils nous immerge dans un Japon féodal fantasmé, aux couleurs criardes sur fond brun et à la ligne claire renvoyant directement aux estampes japonaises.

Les adversaires, s’ils sont peu variés, ont tous eu droit à un traitement soigné, dans leur graphisme comme dans leur animation. J’apprécie particulièrement ces sortes de demoiselles volantes…

Certain d’entre eux vous donneront du fil à retordre, et pensez à les en remercier, car le samurai redouble de vigueur quand son sang a coulé, quand ses yeux se couvrent de rouge, et que le décor se défait élégamment de toutes ses couleurs.

Parlons tout de même du gameplay. Celui-ci semble se rapporter au célèbre proverbe qu’on pourrait croire sorti de la bouche de son senseï : La plume est plus forte que l’épée.

Ainsi, loin de la violence de l’action, il se conçoit comme un exercice de calligraphie.

Il s’agit de dessiner à l’écran les gestes du héros pour que celui ci les exécute avec une grâce de danseur. Et c’est beau, jouissif même.

On appréciera le mode de difficulté « facile » qui nous permet d’explorer un court niveau sans stress, en enchainant simplement les figures de style. On appréciera de la même manière le mode difficile qui nous permettra de tester notre entrainement en situation réelle.

3 commentaires sur “Forever Samurai

  1. Nimls dit :

    Ce jeu me fait etrangement penser a Okami dans je pense il a du s’inspirer un peu 😀 (oui, c’est un jeu payant, et n’a donc pas sa place sur ce site ^^ …)

    Sinon, j’ai beaucoup aime, je pens revenir pour pouvoir avoir les trois techniques secrete 😛

    Merci pour ce jeu!

  2. John dit :

    « Il y a le bon et le mauvais samurai : le bon samurai est un guerrier japonais au sabre éfilé et au code de l’honneur très strict. Le mauvais samurai est un guerrier japonais au sabre éfilé et au code de l’honneur très strict…mais c’est un mauvais samurai. »
    haha j’ai bien rigolé 😀
    sinon le jeu est aussi bien amusant et vachement joli 🙂

  3. admin dit :

    Okami a en effet l’air assez bluffant. Un des jeux pour lesquels je pourrais regretter d’être aussi sectaire.
    Si les samurai vous interessent, je recommande le film « Ghost Dog » de Jarmush que j’ai cité, qui ne traite pas du tout de samurai 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *