Theatrics

 

Theatrics
Increpare

Harrogeny, Tidgrenald et Jenduphry sont frères et soeurs. Un marriage est arrangé entre Evagenius et Harrogeny.  Harrogeny et Tidgrenald ont un rapport incestueux. Evagenis découvre qu’Harrogeny l’a trombé avec Tidgrenald.  La haine qu’Evagenius voue à Harrogeny affecte également Jenduphry. Evagenius execute Tidgrenald pour ses actes criminels. La haine pousse Evagenius a tuer Jenduphry.  Harrogeny se suicide après avoir découvert le corps de son amant Tidgrenald. Evagenius se voit lui-même dans l’impossibilité de continuer à vivre sans Harroeny.

Théâtre? Jeu vidéo? Bande dessinée? Narration en tout cas, oui, mais…logique. Implacable même.

Les plus grandes pièces, les plus grands genres théâtraux résumés à une équation. Tragédie, Vaudeville, Oedipe, godot, tous les chefs d’oeuvres de la littérature dramatique  ne sont en fait que purs mathématiques. Les opérateurs (+, -, x…) sont juste remplacés par d’autres plus complexes (Marriage, trahison, erreur de jugement, meurtre passionnel…)

Prenons un exemple simple : Le meurtre.

Si l’on applique le meurtre de A sur B alors : B=mort et A=Criminel.

Chaque pièce se présente comme un problème, à vous de le résoudre en utilisant les bons opérateurs sur les bons personnages et dans le bon ordre. Plus difficile, plus amusant et tout autant oujevipien qu’il n’y parait.

Un commentaire sur “Theatrics

  1. fix dit :

    Bizarrement j’ai pas du tout mais alors du tout aimé celui-là…
    Godot m’a fait sourire, du coup je me suis un peu forcé jusqu’au au level 8, et puis trop de vaudeville. Pourtant le petit côté LucasArts avait de quoi séduire, mais trop c’est trop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *